lundi 14 avril 2014

SANDWICH(ES) ! (vegan, opt. sans gluten)


( Je n'avais pas du tout prévu de me plaindre autant, je suis désolée, si ça vous ennuie ( je dois certainement raconter n'importe quoi ! ) passez vite quelques lignes plus bas  )  

Il y a des moments où j'aimerais pouvoir me contrôler. Contrôler mes émotions, mes larmes, ma voix, mon enthousiasme, mes gestes, mes pensées, mes envies, mon humeur.
Mais, j'ai beau essayer, je n'y arrive pas toujours. Les larmes finissent par couler, la voix tremble, les mains aussi, ou alors je m'exclame trop fort, trop haut, et même que dès fois, je perds mes mots.
J'aimerais bien être maître de moi-même. On dirait parfois qu'une autre s'est glissée dans ma peau, m'a volé mon nom et mon âme, et m'a pris ma conscience.
Parfois, je ne me rends pas compte. Les émotions arrivent sans crier gare, les jambes tremblotent devant la porte d'examen, le ventre noué, les mains serrées, la mâchoire crispée. Ou alors, au contraire, un enthousiasme débordant m'envahit, la tête me tourne, je ne me rends pas compte et je plane.


Alors, j'aimerais tant connaître le secret des personnes à qui tout cela n'arrive pas. Des personnes calmes, sereines, tranquilles, qui positivent et qui débordent d'énergie.
J'aimerais tant savoir d'où vient cette sensibilité, ces nerfs à fleur de peau, ces sentiments à la surface du cœur, pas assez enfouis pour pouvoir les dissimuler.
J'aimerais tant comprendre, me comprendre, m'accepter et lâcher prise.
J'aimerais parfois me libérer de ces émotions, de cette trop grande tristesse ou joie qui m'emporte, de ces fichues mains et de cette terrible voix tremblotante.
J'aimerais être responsable de moi-même, m'assumer, porter ma charge, prendre sur moi sans tout déverser sur les autres, ne pas me sentir coupable à chaque reproche ou compliment, ne pas prendre les critiques si personnellement.
J'aimerais qu'on m'explique ce qui ne va pas ou ce qui va, j'aimerais ne pas avoir peur d'assumer mes choix, de les proclamer haut et fort, j'aimerais qu'on les respecte.


Et je rêve d'un monde plus beau, plus vert, plus ouvert, plus généreux et plus équitable. Je rêve que les Hommes s'écoutent, se comprennent, s'aiment et se le disent. Je rêve que le monde ne soit qu'un, que les Vies comptent plus que l'argent, que tout le monde ait accès à la culture, à l'éducation, aux soins, à de la nourriture. Je rêve que les femmes aient les même droits que les hommes, que cette mode n'abrutisse pas les jeunes, que les filles s'acceptent, que les magazines ne divulguent pas une image faussée de la femme, de l'homme, de la Vie. Je rêve que le bonheur ne soit pas l'argent ni les possessions, mais l'acceptation, la compréhension de soi-même.

En fait, je crois que je rêve trop.
Je crois bien que c'est ça, mon problème. Je me fais de grandes illusions, et je suis déçue. J'ai rêvé d'un monde qui change, mais je ne le vois pas. Ou alors, j'ai rêvé que tout irait mal, et tout va parfaitement bien. Je suis toujours surprise, toujours étonnée, toujours ébahie.
Je ne sais jamais ce qui va arriver. Je n'arrive pas à prévoir, je n'arrive pas à tout calculer, à tout prendre en compte, à tout résumer. Je n'arrive pas à discerner mes qualités, à quantifier mes chances, à me projeter.


 Mais bon, j'espère quand même y arriver !

 
Sur un ton plus léger, je n'arrive pas (encore) à contrôler la quantité de photos des articles. Trop de photos tuent les photos, je le sais bien, mais je ne sais pas lesquelles sont à garder ou non. Alors excusez-moi encore une fois !

Après beaucoup de sucré, je vous avait dit que je vous présenterai une recette salée. Et bien, vous savez-quoi ? Il y en a trois ! ( plus une sucrée, je n'ai pas pu me retenir, c'était tellement bon ! )

Alors, j'aime beaucoup les sandwichs. Des repas rapides, transportables, sains et équilibrés. 
Bon, si mon grand-père lisait cet article, il me regarderait d'un air ébahi, en me demandant : " Mais où sont les rillettes !? ", en bon sarthois qu'il est. Et je lui répondrai, du tac au tac : "Il n'y en a pas, Pépé.", d'un air grave et sûr de moi.
Parce que, oui, les sandwichs se passent très bien de viande, de beurre et d’œufs. La preuve ci-après.

Tout d'abord, j'aimerais vous donner quelques trucs pour faire des sandwichs équilibrés, gourmands, tout végétal, sains et variés :
  • utiliser du pain complet ou T80, à base de farines différentes pour varier les plaisirs, et de préférence au levain (et bio).
  • mettre un apport de protéines : des légumineuses, du tofu, du tempeh, des noix... 
  • ne pas oublier les légumes ! On peut facilement jouer avec les légumes de saison, les présenter sous des formes différentes (râpés, en julienne, en lamelles, marinés, en purée...)
  • ne pas négliger la source d'acides gras, pour un repas complet : des purées d'oléagineux, de l'huile ... Ils apportent en plus une note très, très gourmande au sandwich (bien plus que le saucisson ou le pâté, à mon goût )
  • ajouter des épices, des herbes aromatiques pour relever et varier les saveurs
  • éventuellement, une sauce si le sandwich est trop sec. On évite la mayonnaise ou le ketchup commercial, on préfère le fait-maison, sain et végétal !
  • finalement, encore une fois, VARIER ! On peut s'inspirer de plats classiques, de cuisines d'ailleurs, partir d'un ingrédient et broder tout autour. Vous aurez d'agréables surprises, je vous le garantis !

Voici donc quelques unes de mes recettes préférées.
Elles se font en un tour de main, malgré la liste d'ingrédients qui peut paraître longue, les sandwichs peuvent se préparer à l'avance et vous pouvez tout à fait faire de plus grandes quantités et congeler les portions pour en avoir toujours sous la main. De même, vous pouvez préparer les "parties" séparément, et les assembler avant de manger.

Allez, on passe aux recettes !


La première recette est d'inspiration asiatique, mêlée à de l'européen. Pour changer du tofu, j'ai utilisé du tempeh du commerce, mais on peut le faire soi-même. J'ai mis beaucoup de temps avant d'apprivoiser cette bête, mais j'ai fini par y arriver ! Ici, le tempeh est fondant, mais avec une croûte croustillante, légère. Il est aussi parfait pour accompagner une salade. On peut également le cuisiner à l'avance et assembler le sandwich plus tard. Je n'ai pas essayé de le congeler, donc je ne peux rien vous garantir, mais il est tellement simple et rapide à préparer qu'on ne devrait pas en avoir besoin !  


Sandwich au tempeh pané au sésame, et à l'amande

Pour un sandwich 

2 belles tranches de pain
une tranche de tempeh pané ( recette plus bas )
1/2 carotte taillée en allumettes
quelques feuilles de salade
quelques brins de roquette
de la purée d'amandes

Pour le tempeh :
une tranche de tempeh (50-100g)
de la sauce soja
2 càs de sésame complet
1/2 cc de paprika en poudre
1/2 cc de gingembre en poudre

Laisser le tempeh mariner dans de la sauce soja au moins une demi-heure.
Mélanger le sésame et les épices dans une assiette, en recouvrir le tempeh.
Cuire dans un fond d'huile d'olive à feu vif/moyen, pas trop longtemps pour ne pas que le sésame devienne amer.

Le montage : 
Tartiner une des tranches de pain de purée d'amandes.
Ajouter, dans l'ordre, des feuilles de salade, puis le tempeh, quelques bâtonnets de carotte, de la roquette et finir avec l'autre tranche de pain.



La deuxième ...


Cette deuxième recette est plutôt printanière, légère mais non moins savoureuse. Le céleri et la menthe apportent de la fraicheur, et la sauce est tellement gourmande et légère... Un vrai sandwich de printemps, très rapide à faire, qui se prête très bien à des modifications et des adaptations, et parfait pour emmener en pique-nique dans les bois, après une bonne balade parmi les toutes jeunes feuilles vertes. 
La betterave marinée apporte beaucoup de saveurs, mais si vous n'avez pas le temps ou l'envie de la préparer, simplement des lamelles de betterave suffiront ! Et vous pouvez y ajouter tous les légumes dont vous avez envie, il est entièrement modulable, en fonction des saisons, des envies et de ce dont on dispose.



Sandwich à la betterave marinée, céleri, menthe,
sauce au sésame et à l'amande.

Pour un sandwich 

2 tranches de pain
une petite poignée de céleri râpé
quelques feuilles de salade
2-3 feuilles de menthe (optionnel)
quelques feuilles de céleri (branche)
de la sauce au sésame et à l'amande ( recette plus bas )
quelques lamelles de betterave marinée ( recette plus bas )

Pour la betterave marinée :
Une betterave crue coupée en fines lamelles (1-2 mm d'épaisseur)
un beau morceau de gingembre (2 cm), haché
une gousse d'ail, hachée
60 mL de sauce soja
1 càs de vinaigre de cidre
de l'eau pour compléter

Mettre les lamelles de betterave dans un pot (de confiture), en intercalant avec du gingembre et de l'ail.
Verser la sauce soja, le vinaigre, et compléter avec de l'eau si besoin de manière à recouvrir la betterave.
Laisser mariner au moins une demi-heure.
Le pot se conserve 5-6 jours au réfrigérateur.

Pour la sauce : 
40 g de sésame complet
30 g d'amandes
250 mL d'eau
30 g de graines de lin
une douzaine de tiges de ciboulette

Tout mixer avec un blender, la sauce va épaissir avec les graines de lin.

Monter le sandwich : 
Mettre de la sauce sur une des tranches de pain, ajouter la salade, puis quelques lamelles de betterave, les feuilles de menthe, le céleri râpé, les feuilles de céleri et l'autre tranche de pain.




Last but not least ...


Et la troisième... De loin, très loin, ma préférée. Toutes ses saveurs italiennisantes, comment vous dire... Elles sont à se rouler dans l'herbe fraîche, à humer les fleurs justes écloses et à embrasser le soleil (rien que ça ! ). De la chaleur en bouchées, du soleil en mains, des saveurs en abondance, du réconfort et de la richesse en tranches, du croquant, du doux, du piquant en poignées ... Bon, je l'adore, quoi ! 
Dans cette recette, vous pouvez utiliser des herbes séchées si vous n'avez pas de fraiches - même si je vous conseillerai les herbes fraiches, leur saveur est incomparable ! Le choix de l'huile est primordial, une bonne huile fruitée fera toute la différence. Si vous n'en avez pas sous la main, de l'huile d'olive "normale" fera très bien l'affaire aussi, pas d'inquiétude !
Vous pouvez bien évidemment préparer la tartinade avant, elle se conserve très bien au réfrigérateur, et vous pouvez tout à fait vous en servir comme dip, en remplacement de l'hummus, en sauce si diluée dans un peu d'eau, sur une pizza... Elle doit aussi pouvoir se congeler, mais je n'ai pas essayé !




Sandwich italien à la tomate séchée, huile d'olive,
haricots rouges, thym et origan.


Pour un sandwich 

2 belles tranches de pain (ciabatta, c'est parfait ! )
Quelques lamelles de betterave crue ou cuite, ou de tomate/poivron en saison
2 demi-tomates séchées marinées (recette plus bas)
de la purée de graines de courge (grillées, c'est encore meilleur ! )
de la roquette
tartinade aux haricots rouges (recette plus bas)
une pincée de feuilles de thym et d'origan (sec ou frais), quelques olives coupées en rondelles, quelques câpres
de l'huile d'olive et une gousse d'ail

Pour les tomates marinées :
4 demi-tomates séchées
40 g d'huile d'olive fruitée ( 4 càs )
une gousse d'ail, hachée
un brin de thym frais (ou une pincée sec)
un brin d'origan frais (ou une pincée sec)

Mettre les tomates dans un petit pot, ajouter l'ail haché, les herbes et recouvrir d'huile d'olive.
Laisser mariner au moins 4 heures.
Les tomates se conservent une semaine au réfrigérateur, mais il faut penser à sortir le pot avant utilisation puisque l'huile d'olive se solidifiera

La tartinade aux haricots rouges :
200 g de haricots rouges cuits
3 càs d'huile d'olive
1 càs de vinaigre balsamique (ou de cidre)
1 gousse d'ail ( j'utilise l'huile et l'ail des tomates séchées )
une belle pincée de sel
quelques feuilles de thym et d'origan (frais ou sec)
50 mL d'eau

Tout mixer dans le bol d'un blender/robot

Le montage du sandwich :
Frotter les tranches de pain avec une gousse d'ail, arroser d'un filet d'huile d'olive.
Tartiner une des tranches de pain avec de la purée de graines de courge, l'autre avec la purée de haricots rouges.
Ajouter la roquette, les lamelles de betterave, les olives et les câpres, les tomates séchés, les herbes et refermer le sandwich.



Et la petite dernière ... le meilleur pour la fin !


Et la vraie last, car j'aime tellement le sucré... Ce sandwich est parfait le matin, pour changer du porridge. Il est très, très rapide et simple à faire, terriblement gourmand, carrément décadent, et si satisfaisant ! 
Il est encore meilleur avec du pain grillé, encore chaud, une banane assez mûre pour ceux qui aiment (sinon, une poire ou une pomme sont de très bonnes combinaisons aussi ! ). La pâte à tartiner est hyper rapide à préparer, elle se conserve au moins trois semaines au réfrigérateur,  mais je ne suis pas certaine qu'elle résiste aussi longtemps à l'appel de la tartine (ou de la petite cuiller ! ).



Sandwich au chocolat, à la noisette, à l'amande et à la banane

Pour un sandwich 

Deux tranches de pain ( grillées et chaudes, et vous vous retrouvez au paradis ! )
De la pâte à tartiner (recette plus bas)
de la purée d'amandes
un banane, coupée en rondelles

Pâte à tartiner au chocolat et à la noisette : 
100 g de purée de noisettes ou de noisettes grillées
100 g de dattes
40 g de cacao non sucré ou de caroube
150 mL de lait végétal
1 belle pincée de sel
1 pincée de vanille

Il suffit de tout mixer dans un robot/blender ! 

Montage du sandwich : 
Tartiner une des tranches de pain de purée d'amandes, l'autre de pâte à tartiner. Ajouter les rondelles de bananes et croquer ! 
 

Et vous, aimez-vous les sandwichs ? Quelles sont vos recettes préférées ?

 ( Et j'espère vraiment ne pas vous avoir trop ennuyée avec toutes mes photos et mon texte un peu plaintif... )

41 commentaires :

  1. Bravo, bel article, bien présenté avec des sandwichs gourmands ! Et non, il n'y a pas trop de photos, elles sont très réussis :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Stefan !! :D J'ai vraiment que toutes ces photos éloignent et fassent peur, le texte est presque invisible au milieu de tout ça ;)

      Supprimer
  2. Petite Gaëlle,
    Comme je les comprends, tes états d'âme... Comme j'ai pu les partager... Tu sais, l'émotivité est une force, sois en certaine. Surtout lorsqu'elle prend racine dans de si belles valeurs, dans de si riches espoirs. Ne la cache pas, ne la rejette pas, ne la condamne pas. Peu à peu, tu réussiras à la dompter un peu, juste un peu, juste assez pour qu'elle ne te dérange pas dans les situations où elle le pourrait. Pour le reste...Fais-toi confiance. Tu sauras. Tu sais déjà. Tu sais où sont les choses essentielles et celles qui ne le sont pas. Tu sais ce qui compte. Cette sagesse, tu peux en être sûre, tu peux en être fière. Puise en elle la force pour ne pas culpabiliser de ces débordements. Ces excès, ils ne sont pas ridicules, ils ne sont pas condamnables. Gênants, peut-être, et ça, encore une fois, laisse le temps faire, laisse ta confiance grandir, et ils ne le seront plus du tout. Précieux, sûrement. Ils sont la preuve que tout, en toi, vit avec la vie. Que ta carapace est fragile, mais que ce qu'il y a dessous est si brillant, si bouillonnant que cela ne peut pas demeurer bien rangé....Tant mieux, Gaëlle... :-)
    Bon, parlons gourmand. Tes sandwiches sont...à tomber par terre! Trop de photos? Tu es folle, elles sont plus belles les unes que les autres! Et ce pain, mon dieu, ce pain, je voulais écrire un jour un article sur le pain au levain, mais là, je n'oserai jamais! Il l'air si boooon...
    J'adore toutes tes suggestions. Pour tout t'avouer, elles sont très inspirantes, parce que je mange beaucoup de pain façon tartine, mais jamais façon sandwich...Et là tout à coup j'en ai, comment dire...très très envie! Tu devines que celui à la tomate séchée...Mamma mia! Et cette tartinade de haricots rouges...j'ai des azukis qui dorment chez moi, je vais vite essayer!
    Quant à la version banane, tu devines aussi qu'elle fait tilt chez la bananaddict que je suis! Merci, merci encore Gaëlle pour ce magnifique article! Et à très très vite!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh Cél, tu m'as tellement émue...
      C'est quand même difficile... D'un côté, on ne doit pas tout laisser tout transparaître, de l'autre, il ne faut pas tout cacher. C'est un équilibre à trouver, il n'arrivera certainement pas du jour au lendemain, ça doit se faire sur une vie tout entière, à chaque nouvelle occasion et à tous les moments de l'existence. J'essaye bien de suivre mon "instinct", mais j'ai comme le besoin de contrôler, de peur d'exploser à tout moment. Oh, que c'est compliqué !! Merci beaucoup, Cél :)
      Ah mais non, je veux voir ton article, moi, je suis certaine qu'il sera génial, parfait, formidable et tellement appétissant ! Ce pain là était à l'épeautre, mon préféré (et la pâte est tellement agréable à travailler ! ).
      Ah, moi, c'est le contraire ! Je mange très, très peu de tartines (j'attends impatiemment que les asperges poussent, tiens ;) ), mais les sandwichs, j'adore ça ! Oh, avec la tomate séchée... Je hurle presque de plaisir quand je le mange, celui-là, et il me rappelle tant de choses ! Roh, autant de souvenirs entre deux bouts de pain...
      Et celui à la banane... Je n'en parle pas, j'ai le ventre qui commence à gargouiller ;)
      Merci à toi, Cél, tu es formidable !!

      Supprimer
  3. Coucou Gaëlle, j'ai découvert ton blog il n'y a pas longtemps via Antigone et je n'ai qu'un mot à dire : WAHOU. Sans dec, il est absolument génial ! Je dirais que tu es la petite soeur spirituelle d'Ophélie.
    Par contre, JE T'EN SUPPLIE (ce cri vient du coeur ^^), ARRETE DE DOUTER COMME ÇA ET DE TE DÉVALORISER !! (pardon pour ces capitales mais il le fallait).
    Ton blog est génial, tes photos sublimes et tes textes touchants de sincérité, alors quoi ?! :-)
    En tout mille bravos !

    Marine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci beaucoup Marine !! La petite sœur spirituelle d'Ophélie ?! Ca alors, c'est du compliment ! ;)
      Ah, le pire je crois est que je n'ai vraiment pas l'impression de me dévaloriser... Je sais bien que je doute trop... Bon, C'est compliqué, tout ça ! J'y travaille pourtant ;)
      Roh, c'est adorable, je te remercie encore du fond du coeur
      A bientôt !

      Supprimer
  4. Merci pour ce nouvel article ! Ca donne faim. :p

    Par rapport au début de ton texte je n'ai pas vraiment de solution à t'apporter car je me retrouve bien dans ce que tu racontes. Je pense que le temps et l'expérience aident à prendre confiance et à contrôler davantage ses émotions plutôt que de se faire contrôler par elles. En avoir conscience est déjà un bon début ! :) Et en tout cas, saches que tu es loin d'être la seule dans ton cas !

    Rassures-toi par rapport à tes articles : ils sont tout simplement top !!! :) Tes photos sont magnifiques, très douces et esthétiques. Elles font envie (c'est bien le but non ?!) et illustrent très bien ton texte. Ne change rien à ta manière de publier ! Prends juste confiance en ce que tu fais, je t'assure que c'est très bien. Et même si ça ne convenait pas à tout le monde (ce qui est sans doute le cas), ça n'est tout simplement pas possible de satisfaire tout le monde ! Avant toute chose, tu dois toi être fière de ce que tu fais, c'est le plus important. :)

    J'attends avec impatience tes prochains articles. Il faut maintenant que je trouve le courage/le temps/la motivation/... d'essayer un de ces sandwichs ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi, Cécilia !!
      Ah, j'espère vraiment que j'arriverai à me faire plus confiance ! Je fais de mon mieux, mais j'ai tellement peur de décevoir et d'être déçue que je n'ose pas... Mais bon, j'ai déjà fait pas mal de progrès depuis 2 ans ;)
      Merci pour tous ces compliments, ça me fait très, très plaisir et ça me touche beaucoup !!
      Oh, tu sais, ces sandwichs sont très, très rapides à préparer (moins long que de faire cuire des pâtes ! :) ) En tout cas, j'espère qu'ils te plairont si tu les essaye !

      Supprimer
  5. Superbe article, superbes photos! Moi qui fais mon casse croûte tous les jours, j'avoue ne pas penser aux sandwich très souvent, mais les tiens me mettent l'eau à la bouche...
    Et petite question (à peine) hors sujet: utilises-tu un retardateur pour te photographier, ou bien as-tu un gentil modèle? dans tout les cas bravo, les clichés sont très réussis!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Galatée !! Ah les sandwichs ... Que serais-je sans ? ;)
      Je suis ravie qu'ils te plaisent, en tout cas !
      Pour ce qui est des photos, j'utilise le retardateur de l'appareil et mon fidèle trépied. C'est un peu fastidieux à mettre en place, mais une fois que c'est parti, rien ne m'arrête :) Merci encore !

      Supprimer
  6. Toujours d'excellents articles ! J'adore
    Merci

    RépondreSupprimer
  7. J'adore j'adore j'adore ! Tout ! <3

    (ce message aurait dû partir ce matin... mais je viens de me rendre compte que j'avais laissé la page ouverte sans remplir le code pour le valider ! Oups !)

    RépondreSupprimer
  8. Tes photos sont superbes... et ce pain, ces tartinades, ces herbes (ah la menthe, la menthe. Non, elle ne peut en aucun cas être facultative !)... très belles idées, inspirations, si originales... J'adore les sandwichs, alors je suis conquise.

    Pour le reste, je ne te connais pas, mais j'ai envie quand même de laisser un petit mot. Je rejoins ce qui t'a déjà été dit... c'est une force, même si ça ne se voit pas au premier abord, d'être si près de ses émotions, d'en sentir, ressentir autant. Avec le temps, ça ne passe pas, ça non, mais quand même, on apprend à mieux les comprendre (si ce n'est à les gérer... enfin, moi, je n'en suis pas encore là) ; mais la compréhension, c'est un premier pas pour les accueillir au mieux. et les "utiliser" au mieux. Alors, bon courage sur ce chemin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, merci beaucoup LaBourseOuLaVie (et quel beau pseudo !! Je suis ravie de découvrir ton blog :) )
      Merci encore d'avoir laissé ce message. Il me fait chaud au coeur et me réconforte beaucoup.
      Pour l'instant, je ne suis pas sûre de considérer ce trait de caractère comme une force, mais tous vos messages m'ont rassurée. Alors, oui, je vais essayer d'en tirer de meilleur parti, de travailler là dessus, et de comprendre un peu mieux...
      A très bientôt !

      Supprimer
  9. Non mais... ces sandwiches !! Je crois que c'est bien le seul truc que je n'ai jamais vraiment réussi à véganiser bizarrement... je trouvais que les légumes et le pain, c'était pas terrible. Ton article me fait vraiment saliver, je vais faire plein de sandwiches cette semaine ! J'aime vraiment ton blog : je le trouve très original. Continue comme ça :) (et comme une autre personne te l'a dit dans les commentaires... tu ne devrais pas t'excuser de quoique ce soit :))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, merci beaucoup Charlotte !! Je suis ravie que ces sandwiches ( et que le blog) te plaisent !
      Ah, c'est bizarre, je trouve que les sandwichs sont facilement "veganisables". Mon premier favori était composé de deux tranches de pain, quelques feuilles de salades, de l'hummus et du tahin. Très simple mais très bon !
      J'ai plus de mal pour les pizzas et certains desserts... En tout cas, je suis contente que cet article ait pu un peu t'aider :)
      Merci encore :)

      Supprimer
  10. Tu sais, cette sensibilité, cette émotion à fleur de peau, qui semble te peser, même si elle paraît parfois t'empoisonner la vie, il faut la chérir... il faut apprendre à la dompter... c'est elle qui, un jour, t'aideras à vivre avec le temps, à croire en toi et à te sentir bien. Encore inexploitée et dépourvue d'expérience pour la maîtriser, c'est sûr que tu dois te sentir un peu mal à l'aise par rapport à cela... et je te comprends, parce que je me retrouve exactement dans ce que tu dis... je suis hypersensible, et à cause de cela, je me suis attirée un peu trop de soucis sur lesquels je passerais (dépression, TCA, mais aussi insomnies en ce moment) ; parce que je n'ai guère confiance, parce que le stress m'étouffe... mais ce n'est pas une fatalité. On peut s'en sortir ! Et dis-toi que cette sensibilité, c'est aussi ta force. Pense que tous ceux dans l'histoire qui ont été aussi sensibles ont toujours fait de grandes choses, justement parce qu'ils pressentaient ce à quoi les autres étaient imperméables. Ce sont les germes d'une sagesse, latente. Et si ça peut t'aider, j'ai trouvé une méthode pour réussir à s'en sortir un peu : c'est vivre dans l'instant présent. Vivre dans la beauté d'un rayon de soleil, s'émerveiller de la beauté iridescente des gorges des pigeons voletant dans la nue... se sentir vivant, maintenant, présentement. Et tout le reste n'est plus qu'illusoire.

    En tout cas, la seule vision de ton pain m'est alléchante xD Quoi ? J'adore le pain... c'est ma gourmandise préférée... surtout au levain, et avec plein de petites graines...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, Eve, c'est si bien dit ! Merci beaucoup :)
      Oui, j'espère un jour pouvoir vivre avec, et non pas vivre dans l'émotivité. J'ai bien pris conscience que ce n'est pas forcément un poids, mais, pourtant, je trouve que je la subis un peu trop tous les jours. Je m'effondre et je m'écroule pour un rien et je stresse beaucoup trop.
      Je n'ai pas vraiment eu de TCA ni de dépression, mais je dors parfois très mal aussi à cause du stress, de remises en questions, et c'est aussi dans ce sens là que c'est pesant.
      Alors j'applique aussi un peu ta "méthode", enfin j'essaye, et il est vrai que se sentir vivre est beaucoup plaisant !

      Haha, j'aime tellement le pain aussi ! Je pourrais en manger matin, midi et soir :)

      Supprimer
    2. Mais de rien !
      Bien sûr que tu y arriveras...^^ Disons que ça vient aussi du fait qu'on est jeunes :) Le stress n'est pas non plus une fatalité et ça peut même être une merveilleuse capacité d'adaptation. Simplement, il ne faut que ça devienne une fatalité, et il faut apprendre à relativiser. J'en conviens, c'est loin d'être aisé... Je n'ai pas vraiment de solution miracle, il faut souvent réussir à trouver son équilibre, à trouver les ressources en soi pour surmonter l'angoisse et à se trouver un exutoire... Se dire que la maison se doit d'être un refuge, et non un endroit où le stress peut s'installer :)
      Je te comprends =/
      Sinon, si ça peut t'aider, il y a le mindfullness. C'est une sorte de méditation qui permet de se reconnecter avec soi et de vivre dans le présent, quand on a trop de pensées parasites dans la tête. Je crois qu'il y a des exercices de relaxation guidée de mindfullness sur Internet ; il faudra que je retrouve le site que j'avais consulté...

      Supprimer
    3. Dis moi, tu es bien en terminale, toi ? Tu es si mûre !! ;-)
      C'est toujours une histoire d'équilibre, très dur à trouver... Et un cheminement long comme une vie ! Alors, oui, il faut toujours un petit refuge pour se retrouver un peu et réfléchir à propos de soi, de ce qui nous arrive et pour relativiser un peu.
      Je vais regarder le mindfullness, ça a l'air intéressant ! Merci beaucoup en tout cas

      Supprimer
  11. Je ne te connais pas vraiment, ou plutôt juste un petit peu à travers ces petits moments de confidences et ces si jolis clichés qui te vont si bien (comme ce petit gilet jaune drôlement chouette...!), mais je me reconnais un peu, ou alors un peu plus qu"un peu dans ce que tu écris...
    Je doute aussi,parfois, souvent même! Et je crois encore en la bonté et la beauté de ce monde, même si parfois, je ne comprends pas qu'il puisse être si désespérant en cette année 2014 !
    Il faut savoir s'entourer, et croire en soi, c'est bien là le plus important! Et toujours se dire que même si la vie nous parfait biscornue et toute tournicotée, c'est qu'on est là pour quelque chose : la rendre moins biscornue et tournicotée pour une autre personne ! Je ne sais pas si tu comprends le sens de cette phrase alors je m'arrête là et en profite pour te dire que j'adore les sandwich au guacamole :) bonne soirée! Betty

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour tout, Betty ! Je ne suis pas une grande fan de vêtements, ni de shopping et de mode, mais j'adore ce gilet :)
      Oui, certaines sociétés sont parfois tellement maussades et déprimantes, et leur fonctionnement peut être si insensé ! Je continue quand même de m’émerveiller devant ce que certaines personnes accomplissent, je crois qu'on peut changer !
      Ha ha, oui, je comprends ce que tu veux dire ;)
      Merci encore Betty, cette idée de sandwich au guacamole me tente bien !

      Supprimer
  12. Contrôler toutes ses émotions, ce serait perdre son humanité, alors il vaut mieux être frustré de notre impuissance... mais rester humain ! Merci pour ces jolies découvertes sandwichesques ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tu as raison Milk... Mais ces émotions sont parfois handicapantes !
      Merci à toi :)

      Supprimer
  13. Comme les autres commentaires, je ne peux que t'encourager à ne pas douter de toi! Tes textes et photos sont superbes! Et personnellement la quantité de photos de ne gêne pas, bien au contraire!
    Et l'émotivité, ah, je connais bien ça moi aussi... Comme tu dis, c'est dur de trouver le bon équilibre entre ce qu'on montre et ce qu'on garde...
    (et, rien à voir, mais tes photos me laissent penser que nous avons le même blender ;) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, merci beaucoup Azilis ! J'ai peur que le texte soit ennuyant et qu'il soit perdu au milieu de la masse de photos...
      Cet équilibre est difficile à trouver et je pense qu'il change tout au cours de l'existence ... Ce qui complique encore la recherche ! ;-)
      Oh, il se pourrait bien qu'on ait le même blender (c'est un magimix) ! Je l'adore :)

      Supprimer
  14. Tout d'abord, merci infiniment pour ton blog ! Ça fait des années que j'ai envie d'avoir un régime alimentaire plus végétalien, car je me doutais bien qu'il y avait des alternatives savoureuses mais je ne savais pas comment m'y prendre. Ton blog, et celui d'Antigone, sont donc pour moi une véritable libération en plus d'être beaux et agréables à lire !
    Alors, j'ai essayé celui de betterave et je suis extrêmement surprise de la sensation pendant et après : goûts très intéressants et je me sens hyper satisfaite après l'avoir mangé (rassassié et contente, c'est bizarre ! ça m'arrive rarement avec la cuisine traditionnelle !). Je n'avais pas de lin, donc mon mélange était un peu liquide (j'ai remplacé par de la fécule de patate, mais je crois que ce n'était pas un choix très, très judicieux), et pour le céléri râpé as-tu utilisé du céleri branche ou rave ? car j'ai eu un peu de mal à râper les branches (ici, où je vis, il n'y a pas de céleri rave).

    Merci, merci encore de partager tes trouvailles, tu ne peux pas t'imaginer comme ça me change la vie ! Je vais essayer tes autres recettes (les sucrées m'attirent bien !).

    RépondreSupprimer
  15. Tout d'abord, merci infiniment pour ton blog ! Ça fait des années que j'ai envie d'avoir un régime alimentaire plus végétalien mais que je ne sais pas comment m'y prendre. Ton blog, ainsi que celui d'Antigone, sont donc vraiment libérateurs, en plus d'être beaux et agréables à lire !
    J'ai essayé le sandwich à la betterave et je suis agréablement surprise : les saveurs sont très intéressantes et je me sens hyper satisfaite - contente et rassasiée - après l'avoir mangé (ce qui m'arrive très rarement avec la cuisine traditionnelle).
    Je n'avais pas de graines de lin donc mon mélange était un peu liquide (j'ai remplacé par de la fécule de patate, mais ce n'était pas hyper judicieux je crois). J'ai trouvé un peu difficile de râper le céleri (j'ai utilisé du branche car pas de rave où je vis) : utilises-tu aussi du céleri branche ?
    Merci, merci infiniment de partager tes trouvailles, ça m'aide vraiment !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup à toi, Solete !
      Je suis ravie que ce (tout petit) blog permette de t'aider, et puis que tu me cites avec Antigone XXI est très flatteur ! Merci !
      Je suis très contente que tu aies apprécié le sandwich, merci infiniment pour ton retour :) Il comporte beaucoup plus de fibres que la cuisine "traditionnelle" et donc cale beaucoup plus vite ( ça dépend aussi du type de pain que tu as utilisé )
      Il aurait fallu faire épaissir la sauce en la chauffant, je pense... La fécule n'épaissit pas beaucoup telle quelle. Oui, j'ai utilisé du céleri rave, je suis désolée de ne pas l'avoir précisé. Sinon, tu aurais pu mettre les branches entières dans le sandwich ! :)
      A très bientôt !

      Supprimer
    2. C'est drôle, justement c'est que j'ai fait pour le 2e que je me suis fait le lendemain (mettre du céléri en branche). En fait, je crois que je m'en suis fait 4 dans la semaine tellement j'ai aimé cette recette !
      Je vais essayer demain le smoothie que tu viens de publier : il a l'air délicieux.
      Je suis tellement contente d'avoir accès à toutes tes recettes ! Je ne suis pas 100% végétalienne, mais vos blogs m'aident sur cette voie !
      Et je te le redis mais tes photos sont très jolies. MERCI.

      Supprimer
    3. Ooooh c'est vrai !? Merci beaucoup, beaucoup Solete, ça me fait hyper plaisir, vraiment !! :-D
      C'est moi qui suis contente d'avoir d'adorables lecteurs comme toi, et je suis aussi ravie de pouvoir t'aider ! Si tu as des questions, n'hésite surtout pas à m'envoyer un mail, je me ferais un plaisir de t'aider ou de répondre à tes questions !
      Merci infiniment Solete, tous tes compliments me touchent énormément.

      Supprimer
  16. Simplement, je suis ébahie devant 1° la qualité de tes photos qui donne une allure extrêmement accueillante à ton blog; 2° ta créativité en cuisine, en l'occurrence ici pour la qualité de ces sandwichs ! Tes combinaisons m'inspirent, moi qui adore les tartines et autres sandwichs qui constituent quasi systématiquement mon repas de midi =)
    Ton blog est vraiment très beau, très riche, frais et de grande qualité. Je trouve que tu fais preuve d'une grande maturité, ponctuée d'une belle touche de sensibilité qui offre beaucoup de douceur et en même temps une grande force à tes compositions. Ce n'est pas facile à gérer l'émotivité... j'ai beaucoup de difficultés aussi avec cela =/ mais voilà, je pense que c'est est une belle énergie, il faut du temps pour la canaliser.
    Bon courage dans ta quête de toi-même, pour ton bac aussi (je pense) et excellente continuation avec ton blog !
    Douce soirée =)

    Emi Pesch

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Emi, et je suis désolée pour la réponse tardive ! Je suis ravei que le blog te plaise !
      La maturité, je ne m'en rends pas compte... C'est peut être bien sur le blog, mais au lycée, c'est un peu plus compliqué ;-) Je pense que, déjà, le fait d'être conscient de son émotivité joue beaucoup, on comprend un peu mieux et on arrive à mieux cerner !
      A bientôt !

      Supprimer
  17. coucou , bien que je sois discrète , je suis souvent ton blog ! une vraie source d'inspiration !.
    De plus , je me reconnais vraiment dans tes propos , c'est vraiment génial de voir que l'on est pas seule à partager cette vision des choses , et ce genre de doute ....Mais au fond, je crois que c'est cela qui fera notre force plus tard , car s'en rendre compte est déjà difficile, mais mettre des mots dessus l'est encore plus :) .

    Laura

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour Gaëlle,

    On ne se connait pas mais je suis ton blog depuis un petit bout de temps et, bien que je ne laisse que rarement des commentaires sur les blogs en général, un petit quelque chose m'a poussée à te laisser un mot ce matin :-)

    Je pense qu'il n'y a pas de secret. Les personnes calmes, sereines, tranquilles, qui positivent et qui débordent d'énergie, ont elles aussi leur moments de doutes, d'angoisse, de mal-être. La différence est peut-être dans le fait qu'elles le cachent mieux ;) ?

    J'ai moi-même longtemps souffert des mêmes sentiments que toi mais, du haut de mes 30 ans, je peux te rassurer : le temps et les épreuves de la vie t'apprendront à vivre tout ça différemment. Je pense qu'il vaut mieux de ne pas chercher à contrôler ses émotions, à les étouffer : au contraire, il est bon de les accueillir, de les accepter car elles font partie de toi :-)

    Comme m'a dit ma maman lorsque j'avais ton âge : "Tu es hypersensible et cela te permettra de vivre des moments extraordinaires". Elle avait raison : certes, les moments d'angoisse seront vécus difficilement ; mais dis-toi que dans les moments heureux, tu vibreras, tu rayonneras, beaucoup plus que les autres :-)

    Et en fin de compte, je remarque que nous sommes nombreuses à nous reconnaitre en toi :-)

    Continue à t’épanouir à travers ton blog, tes photos sont sublimes et uniques, et les valeurs que tu véhicules sont merveilleuses.

    Pour reprendre le commentaire d'Emi, je trouve que ton article fait preuve d'une grande maturité.

    Au plaisir de te lire encore,
    Passe une très belle journée :)
    Amicalement,
    Céline

    RépondreSupprimer
  19. gnigni gniiii!!!
    je les avait vu déjà ces sandwichs là , mais c'était l'année dernière ...... comme le temps passe vite ;)
    alors juste une question : le pain là?? c'est toi qui le fait??
    je voudrais la recette siteupè Gaëlle k'té laplusse mieusse gentille, k'té laplussemieusse douée pour les photos (ben non !! y'en a pas beaucoup!! j'aime ), k'té laplussemieusse douée pour l'écriture, k'té laplussemieusse forte dans ta tête, k'té laplussemieusse jeunedouéeforte entou! d'abord !! ET en toute objectivité !! naturellement !!!!!
    :D
    des bisous <3

    RépondreSupprimer
  20. Salut!

    Je découvre ton blog aujourd'hui, et je suis déjà fan.
    Fan de tes magnifiques photos colorées qui m'émerveillent et me font rêver de nature et de simplicité, fan de la manière si sensible dont tu poses les mots (sur le clavier!), et fan des recettes que tu nous proposes!

    J'ai découvert le milieu du végétarisme il y a peu de temps, et j'ai épluché pas mal de blogs comme celui d'Antigone XXI, de Chaudron Pastel, ou de Saveurs Végétales. Mais c'est sur le tien que je laisse la trace de mon passage, parce que je me retrouve complètement dans tes goûts... Simplicité, campagne, bord de mer et air de ma chère Bretagne, créativité, amour du printemps et du soleil, cuisine, moments de partage ...

    Merci! Je vais te suivre assidument :) (mais pas trop, car je limite le temps passé sur internet...).

    En passant, je crois faire partie des personnes que tu envies parce qu'elles contiennent leurs émotions (ou semblent ne pas être touchées). Si tu savais comme j'aimerais être plus sensible, ne pas avoir cette 'façade' de bonne humeur et d'optimisme perpétuels qui m'éloignent de mes vrais ressentis. Les émotions sont précieuses, elles nous indiquent le bon chemin. Et ta sensibilité est une perle à chérir parce qu'elle te rend vivante...
    (Mais je crois que tout ça a déjà été dit dans les commentaires précédents ;))

    Bonne continuation !
    Maela

    RépondreSupprimer
  21. Ohlala, le sandwich au chocolat... tellement régressif ! Je pense savoir ce que je vais prendre au petit déj demain... hehe ^^

    RépondreSupprimer
  22. Personnellement je conseille ce livre de recettes, je ne m'en passe plus depuis que je l'ai découvert.

    RépondreSupprimer