lundi 29 août 2016

SOLITUDE


J'aime bien être seule. Je veux dire, être vraiment seule. Dans un endroit que je connais peu ou pas, avec des gens que je n'ai jamais vus avant. Le téléphone loin, internet encore plus. Ne pas prononcer un mot pendant toute une journée, faire ce que je veux, quand j'en ai envie. 


Pendant toutes les vacances et toute l'année scolaire, j'ai été avec au moins une personne. Jamais je me suis retrouvée seule plus de quelques heures (sauf la nuit, hein, et encore) : entre la fanfare, les journées/soirée/nuits à travailler à plusieurs, les soirées, et maintenant la coloc (oui, parce que je suis en coloc maintenant, avec un appart trop cool et une coloc encore plus chouette). Peu de moments pour moi, à ne rien faire, à écouter de la musique encore et encore et encore, peut être un peu de guitare ou piano, manger trois fois d'affilée des pâtes à la sauce tomate, faire une longue ballade à vélo, faire des dessins très moches rien que pour moi, me perdre dans un atlas.


Alors, avant le énième festival de ces vacances, j'ai pris la voiture et je suis partie un jour plus tôt. J'ai pris deux covoitureuses parce que ça fait du bien au porte monnaie et je suis allée à Saint Brieuc, j'ai déposé les deux femmes et je suis repartie. J'ai longé la côte, m'arrêtant toutes les 15 minutes, trempant les pieds et quelques fois la tête dans la mer perce qu'il faisait quand même très chaud, attendre d'être sèche avant de me rhabiller et de repartir. Je disais bonjour aux personnes que je croisais, un sourire, et puis je reprenais le silence. Une fois dans la voiture, je remettais la musique, toujours le même CD, en boucle, et je suivais la côte, mon instinct et parfois la carte. 


Et puis je suis arrivée au Cap Fréhel. J'y étais déjà allée il y a deux ans, c'était trop beau, alors j'y suis retournée. Et c'est toujours aussi beau (c'est, pour l'instant, un des plus beaux endroits que j'ai vus )(avec les gorges du Verdon). Il y a les couleurs (entre le violet de la bruyère, le jaune des ajoncs, le grès rose, le bleu de la mer et du ciel et le vert des fougères, on peut difficilement faire mieux), l'odeur, le vent, le silence, des surprises (un blockhaus, un ancien abri et une construction allemands), des petits chemins à emprunter pour avoir un point de vue de ouf-malade, des ronces et ajoncs qui griffent les pieds/jambes/bras/visage.

Et puis, j'ai décidé d'y dormir. J'avais la grande voiture, la break avec les sièges arrières qui se replient, de façon à pouvoir s'y allonger tranquillement. Je me suis couchée un peu tard et me suis levée tôt, pour voir le lever du soleil (un peu compromis par les nuages mais c'était quand même chouette). Je me suis assise, face à la mer, pendant une bonne heure, et j'ai regardé la lumière arriver, inonder la pointe de terre, le ciel se découvrir.


 Et puis je suis repartie, au festival, parce que, quand même, les amis c'est tout aussi important.

16 commentaires :

  1. Quel beau partage, qui donne envie de s'évader dans le silence à son tour, le temps d'observer un coucher, puis un lever de soleil... :-)

    RépondreSupprimer
  2. Wow Gaëlle ces photos ! J'ai vraiment eu un arrêt sur ta première photo, que je trouve très "mystérieuse".
    J'aime être seule aussi, à lire en silence ou écrire pour moi. C'est mon petit luxe, même si j'aime retrouver le contact humain ensuite. Et sinon, je crois qu'il n'y a qu'avec mon amoureux que je pourrais rester des heures et des heures, sans parler ou au contraire à discuter à bâtons rompus.

    Bises,
    Marine

    RépondreSupprimer
  3. wouahhhhh !!!!
    j'aime bien la photo du grand rocher ... on dirait un éléphant de mer !!! ;)
    moi aussi, plusje vieillis, plus j'aime être seule
    et depuis le presque déménagement c'est pire !!!!
    être sur la plage et n'écouter/entendre que le bruit de l'océan ça ........ <3
    des bisous plein !

    RépondreSupprimer
  4. Merci, Gaëlle. Merci. Vraiment.

    RépondreSupprimer
  5. Quelle coïncidence ! Cet été j'ai eu aussi besoin de temps seule, après un retour délicat d'un long road-trip, j'ai eu besoin de retrouver juste pour quelques jours le silence et la solitude. Et je me suis aussi rendue au Cap Fréhel (j'ai mis quelques photos sur mon blog). Ce lieu est sublime et d'un apaisant !
    Je pense que le fait d'apprécier pleinement la solitude permet d'apprécier encore mieux la compagnie des autres.

    RépondreSupprimer
  6. Que c'est agréable de te lire, tes mots et tes photos dégagent une telle sérénité! Je n'ai pas commenté ton précedent post, mais je l'ai lu aussi avec intérêt et je partage assez largement ton point de vue. Bref, c'est un grand plaisir de voir te voir de retour sur ce blog, et j'ai hâte de lire la suite.

    RépondreSupprimer
  7. Beau partage ! Je comprends ce besoin d'être seule. Pourtant je ne suis pas solitaire habituellement, mais depuis que mon fiancé est au chômage, je ne suis jamais seule en rentrant du travail et ça me manque un peu.

    RépondreSupprimer
  8. Trop belles les photos ! Bravo. D'une vieille solitaire Camille

    RépondreSupprimer
  9. Je connais votre blog depuis un certain temps. Et là, je tenais vraiment à vous dire que vous avez compris tôt (vu votre âge) que la vie toute simple est la plus extraordinaire. S'isoler de temps en temps, admirer la nature et s'y poser permet de relativiser. C'est du vrai bonheur! Personnellement, j'ai mis du temps pour comprendre cela (j'ai 57ans). Je vous remercie de partager avec nous ces beaux moments

    RépondreSupprimer
  10. Merci pour ce beau partage .J'aime la musique , le rythme des textes et des photos .Françoise

    RépondreSupprimer
  11. Un bien joli récit et puis j'en profite surtout pour te dire que je suis contente de ce revirement de "ligne édito" - pas que je n'aimais pas tes recettes, au contraire ! - mais j'ai hâte de découvrir ce que tu vas poster, au gré de tes envies :)

    RépondreSupprimer
  12. Je me retrouve beaucoup dans ton recit je suis un peu comme toi en tout cas les photos sont superbes

    RépondreSupprimer
  13. Eh bien moi, j'adore la tournure que prend ton blog ! Merci de ce partage !

    RépondreSupprimer
  14. J'ai beaucoup apprécié cet article <3

    RépondreSupprimer
  15. bonjour Gaëlle, j'espère que tu vas bien!
    au plaisir de te lire bientôt! tu me manques!!

    RépondreSupprimer
  16. A moi aussi tu manques...

    RépondreSupprimer